Balades à Pékin : des hutongs à la cité interdite.

Balades à Pékin : des hutongs à la cité interdite.

Pendant notre séjour en Chine, nous avons eu l'occasion de visiter Pékin (Beijing). Cette immense métropole, peuplée de 21 millions d'habitants, est, sans conteste, une singulière capitale. Des larges avenues bondées aux paisibles ruelles entrelacées des hutongs, et des impressionnants buildings aux majestueux sites historiques, nous avons découvert tous les contrastes de l'ancienne cité impériale : une ville surprenante qui vibre entre traditions et modernité, entre quiétude et frénésie.

 

Voici quelques idées d'activités à Pékin :

Balades à Pékin : des hutongs à la cité interdite.

Remonter le temps au coeur des hutongs.

Lieu emblématique de la capitale, qui existe depuis 700 ans, les hutongs sont un étonnant labyrinthe de ruelles où les habitants se déplacent à vélo et à pied. Les ruelles sont bordées par des maisons traditionnelles, aux toits recourbés, construites avec des pierres de couleur grise et élevées autour d'une cour carrée ; les portes ont conservé leurs éléments gravés ou sculptés, jadis symboles du rang social des propriétaires. Flâner dans les hutongs, c'est vivre le Vieux Pékin, authentique et paisible, où le temps semble s'être arrêté. Malheureusement, l'existence des hutongs est aujourd'hui menacée pour des raisons d'insalubrité et de modernisation urbaine. Ne manquez pas la découverte du joli lac Houhai avec ses hutongs reconvertis en boutiques et restaurants.

Balades à Pékin : des hutongs à la cité interdite.
Balades à Pékin : des hutongs à la cité interdite.
Balades à Pékin : des hutongs à la cité interdite.
Balades à Pékin : des hutongs à la cité interdite.
Balades à Pékin : des hutongs à la cité interdite.
Balades à Pékin : des hutongs à la cité interdite.

S'imprégner de la spiritualité bouddhiste au temple des Lamas.

Cet édifice est une splendide construction qui date de l'époque de la dynastie Qing, entièrement dédiée au bouddhisme tibétain. Ancien palais impérial, il est devenu une lamaserie qui accueillait autrefois 300 moines venus du Tibet et de Mongolie ; le nombre de religieux a désormais diminué, mais de nombreux fidèles s'y rendent chaque jour pour prier et déposer leurs offrandes. Visiter le site, c'est pénétrer au coeur de plusieurs temples surmontés de superbes toits aux tuiles vernissées, traverser des galeries, admirer des pavillons, se recueillir au pied d'imposantes statues, et ressentir la profonde ferveur religieuse au rythme des moulins à prières et des tambours.

Balades à Pékin : des hutongs à la cité interdite.
Balades à Pékin : des hutongs à la cité interdite.
Balades à Pékin : des hutongs à la cité interdite.
Balades à Pékin : des hutongs à la cité interdite.
Balades à Pékin : des hutongs à la cité interdite.

Partir sur les traces des empereurs à la cité interdite.

Célèbre résidence de la famille impériale à l'époque des dynasties Ming et Qing, la cité interdite était le centre politique du pays. Fondée en 1407, elle a accueilli 24 empereurs pendant 5 siècles et elle est restée à l'écart du monde extérieur jusqu'en 1924, date de l'expulsion du dernier empereur.

Sa construction est inspirée d'une maison chinoise traditionnelle ; c'est une oeuvre architecturale remarquable, où la symétrie et les symboliques ancestrales dominent : portes, palais, temples, pavillons, jardins, ponts en marbre, statues d'animaux symboliques etc... se succèdent. Quelques chiffres, reflets d'une réalisation démesurée : 14 années de construction, 200 000 ouvriers, 960 m de longueur, 705 m de largeur, 9 000 pièces, 12 millions de briques pour paver les cours, des douves larges de 52 m et une enceinte culminant à 10 m. Se promener dans la cité interdite, c'est s'imaginer le faste d'antan et la puissance de la famille impériale.

Balades à Pékin : des hutongs à la cité interdite.
Balades à Pékin : des hutongs à la cité interdite.
Balades à Pékin : des hutongs à la cité interdite.
Balades à Pékin : des hutongs à la cité interdite.
Balades à Pékin : des hutongs à la cité interdite.
Balades à Pékin : des hutongs à la cité interdite.
Balades à Pékin : des hutongs à la cité interdite.

Quelques conseils pour la découverte de Pékin.

 

- Où dormir : Beijing 161 Lama Temple Courtyard Hotel est un charmant établissement, situé dans un paisible hutong, à 500 mètres du temple des Lamas et à 1 km de Guijie Street. Cette ancienne maison traditionnelle, qui a conservé sa belle porte d'entrée, abrite plusieurs chambres confortables, très bien décorées. Le personnel est sympathique, efficace et parle anglais. Services : location de vélos, excursions, réservations de transports, restauration. Plus d'informations : http://www.161hotellamatemple.com

- La cité interdite : prévoir plusieurs heures de visite, passeport obligatoire pour acheter le billet d’entrée, audio-guide disponible.

- Les hutongs : nous vous recommandons une visite avec Beijing Walking ; Kui Leo est un excellent et sympathique guide, amoureux de sa ville, qui vous dévoilera toute l'histoire des hutongs. Plus d'informations : http://www.beijingwalking.com

- Ne pas oublier : avoir toujours sur soi l'adresse de son hôtel et de ses destinations en chinois.

- Notre album photos : Album Pékin

- Toutes les informations sur nos voyages en Chine : Destination, Chine

 

Amar et Magaly

Balades à Pékin : des hutongs à la cité interdite.

gg 01/02/2016 23:29

belle destination et très bien documentée. On en redemande

Amar et Magaly, en Asie et ailleurs 02/02/2016 18:49

Merci. Bientôt un prochain article : la Grande Muraille !!

Hébergé par Overblog