Aigues-Mortes, splendeurs médiévales et traditions camarguaises

Aigues-Mortes, splendeurs médiévales et traditions camarguaises

Pendant notre séjour à Aigues-Mortes, nous avons profité, à nouveau, de toutes les beautés de la Camargue s'entremêlant entre nature préservée, héritage historique, traditions et authenticité (nos articles dédiés à la Camargue : Articles - Camargue).

 

S'étirant dans le delta du Rhône, la charmante cité est née au coeur des marécages, en 1240, sous l'impulsion de Louis IX (Saint Louis) ; il y fait construire un port et devient alors le premier monarque français à posséder un port le long de la Méditerranée. Aigues-Mortes évolue ensuite en une impressionnante ville médiévale fortifiée, et l'exploitation du sel assure sa prospérité. Le nom de la ville puise son origine dans les étangs et les marais environnants, considérés comme des eaux mortes.

Aigues-Mortes, splendeurs médiévales et traditions camarguaises

Aujourd'hui, la cité de Saint Louis ne cesse de séduire de nombreux visiteurs : ses remparts du Moyen Âge, son captivant passé historique, ses vivaces traditions et ses époustouflants paysages se savourent sans modération.

 

Ne manquez pas de faire halte à Aigues-Mortes lors de vos prochains périples en France (nos articles dédiés à nos voyages en France : Articles - France).

Voici quelques-uns de nos conseils, accompagnés de nos clichés. 

Aigues-Mortes, splendeurs médiévales et traditions camarguaises

 

EXPLORER LES REMPARTS

A pied, parcourez le passionnant ensemble fortifié d'Aigues-Mortes, fièrement préservé. Elevée au XIIIème siècle, sous le règne du roi Louis IX, l'impressionnante enceinte d'Aigues-Mortes s'étend sur 1600 mètres ; elle est une remarquable illustration de l'architecture militaire. Aménagé autour de 6 tours et 10 portes, le site fortifié était un redoutable système défensif qui a assuré la protection de la ville et des habitants contre les attaques ennemies.

 

A admirer, lors de votre balade dans les remparts :

* Des gargouilles, des échauguettes et des courtines.

* La tour de Constance : autrefois phare, poste de surveillance, résidence ou encore prison, ce donjon est un imposant vestige du château édifié sous Louis IX, surplombant Aigues-Mortes du haut de ses 40 mètres.  

* La porte de la Reine, par laquelle est entrée Anne d'Autriche avec Louis XIII.

* La porte de la Gardette, ouvrage militaire qui était jadis l'unique accès à la ville.

* La tour d'angle de Villeneuve.

* La porte de la Marine, un des passages réservés au transport des marchandises.

* La porte des Galions, agrémentée de voûtes décorées.

 

Aigues-Mortes, splendeurs médiévales et traditions camarguaises
Aigues-Mortes, splendeurs médiévales et traditions camarguaises
Aigues-Mortes, splendeurs médiévales et traditions camarguaises

Quelques panoramas incontournables :

* Sur la terrasse, au sommet de la tour de Constance : les paysages sauvages camarguais et les marais salants, reflets de l'immuable culture du sel.

* Près de la tour de Constance : le port de plaisance, bordé par le canal du Rhône (reliant Sète au Grau-du-Roi), ancien lieu de commerce où s'échangeaient soie, épices, draps etc...

* Depuis le chemin de ronde : la singulière ville intra-muros.

Aigues-Mortes, splendeurs médiévales et traditions camarguaises

FLÂNER DANS LES RUELLES

Déambulez dans le séduisant dédale des ruelles pavées et fleuries, bordées de pittoresques habitations, de restaurants, de boutiques et de galeries d'art, et prenez le temps de vous détendre à une terrasse d'un café pour admirer les scènes de la vie quotidienne. Les tumultes historiques et le passionnant héritage médiéval d'Aigues-Mortes sont une belle invitation à remonter le temps.

 

A ne pas manquer lors de votre balade :

* La chapelle de la confrérie des Pénitents-Gris élevée sur une jolie place bordée de palmiers.

* La place Saint Louis, coeur historique de la ville, qui s'articule autour de la statue de Saint Louis, érigée pour commémorer les croisades.

Aigues-Mortes, splendeurs médiévales et traditions camarguaises
Aigues-Mortes, splendeurs médiévales et traditions camarguaises
Aigues-Mortes, splendeurs médiévales et traditions camarguaises
Aigues-Mortes, splendeurs médiévales et traditions camarguaises
Aigues-Mortes, splendeurs médiévales et traditions camarguaises

EMBARQUER POUR UNE CROISIÈRE

Réservez une place sur une des péniches de la compagnie Isles de Stel et plongez au coeur d'un inoubliable voyage lacustre de 2 heures.

 

Au programme de la croisière : glisser lentement sur les canaux camarguais, découvrir l'histoire et les traditions de la cité médiévale, contempler les roselières, les marais, les rizières et admirer les emblématiques tour de Constance et tour Carbonnière. L'excursion est également ponctuée par une halte à la manade du mas de la Comtesse, construite depuis le XVIIIème siècle au coeur des pinèdes et des vignobles ; ici, les manadiers sont ravis de partager leur passion pour les taureaux et les chevaux et de présenter leurs tâches quotidiennes.  

Aigues-Mortes, splendeurs médiévales et traditions camarguaises
Aigues-Mortes, splendeurs médiévales et traditions camarguaises
Aigues-Mortes, splendeurs médiévales et traditions camarguaises
Aigues-Mortes, splendeurs médiévales et traditions camarguaises

PARTICIPER À UNE SOIR֥ÉE CAMARGUAISE

A la manade Jullian, à proximité de la ville, nous avons profité de cette inoubliable expérience, symbole d'éternelles traditions séculaires et de l'indissociable lien entre le cheval, le taureau et l'homme.

 

En fin de journée, nous avons rencontré les gardians, fervents amoureux de leur terre, de leurs coutumes et de leur manade. Ils sont fiers de présenter les taureaux et les chevaux, évoluant dans un milieu naturel, et de réaliser plusieurs démonstrations de leur travail dans la manade. En voici quelques-unes :

* L'abrivado : le parcours des taureaux, dirigés par les gardians à cheval, des prés aux arènes.

* La bandido : le retour des taureaux des arènes aux pâturages.

* Le rassemblement et le tri des taureaux.

* La ferrade à l'ancienne : l'application, au fer rouge, de l'insigne de la manade sur l'animal.

* La course dans les arènes, sans mise à mort : le raseteur doit récupérer, à l'aide de crochets, plusieurs objets accrochés aux cornes du taureau.

* La présentation du trident, outil emblématique des gardiens de la manade.

 

La soirée s'est clôturée par un mémorable et festif dîner, en plein air à la manade, au rythme entraînant des guitares gitanes de "Jose y Luis". Au menu : apéritif, brasucade de moules cuites au feu de bois, charcuterie de la manade, gardianne (spécialité locale composée de viande de taureau camarguais, cuisinée avec du vin rouge et servie avec du riz), pélardon fermier (fromage au lait cru de chèvre) et fougasse d'Aigues-Mortes à la fleur d'oranger.

 

Aigues-Mortes, splendeurs médiévales et traditions camarguaises
Aigues-Mortes, splendeurs médiévales et traditions camarguaises
Aigues-Mortes, splendeurs médiévales et traditions camarguaises
Aigues-Mortes, splendeurs médiévales et traditions camarguaises
Aigues-Mortes, splendeurs médiévales et traditions camarguaises
Aigues-Mortes, splendeurs médiévales et traditions camarguaises

Côté pratique

 

Aigues-Mortes se situe dans le département du Gard

 

Informations sur Aigues-Mortes : https://ot-aiguesmortes.com/

 

Réservation de billets pour la croisière : https://www.croisiere-de-camargue.com/

 

Réservation pour participer à la soirée camarguaise : https://www.manadejullian.com/

 

Informations sur les musiciens " Jose y Luis" : https://www.facebook.com/JoseyLuisofficiel

Aigues-Mortes, splendeurs médiévales et traditions camarguaises

INFORMATIONS

Toutes les informations sur nos voyages en France : Destination France

Retrouvez nos autres destinations : Nos autres destinations

 

Vous avez des questions ou besoin de conseils Contactez-nous !

Et n'hésitez pas à partager vos impressions et commentaires !

 

Restons en contact : rendez-vous sur notre page Facebook et sur notre compte Instagram

 

Amar & Magaly

N
Super. Des moments inoubliables à refaire
Répondre
E
Oui, bientôt !
Hébergé par Overblog